Petit plaisir funéraire

Un type revient de l’enterrement de sa belle-mère et dit à sa femme :
– Moi, toutes ces histoires de cercueil et de caveau, ça me dégoûte ! Après ma mort, je veux être incinéré. Je me suis déjà renseigné. C’est tout à fait faisable.
– Ah, oui ! dit sa femme. Et ça coûte combien ?
– Cinq cents euros.
– Cinq cents ? Hé ben, mon vieux, on peut dire que tu ne te refuses rien quand c’est pour ton plaisir…

Une réflexion sur « Petit plaisir funéraire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.