blague cercueil

Ça sent le sapin

dessin presse humour coronavirus confinement image drôle Noël sapin cercueil
Ça sent le sapin

« Y aura-t-il des sapins à Noël ? » s’interroge Le Parisien…
Croque-mort : « Oui. Plein. »
« Et du chêne pour les bourses plus cossues. »
(Dessin du 7 novembre 2020)

Publicité

Les enterrements de Feydeau et Courteline

Georges Feydeau, avec tout le sérieux qui le caractérisait, avait manifesté le désir qu’on l’enterre avec un téléphone dans son cercueil afin, disait-il, de pouvoir prévenir quelqu’un s’il se réveillait. Ayant eu vent du souhait de son talentueux confrère, Georges Courteline fit savoir qu’il désirait lui, être enterré avec une brosse à habit pour le moment où, bien sûr, il tomberait en poussière !

Petit plaisir funéraire

Un type revient de l’enterrement de sa belle-mère et dit à sa femme :
– Moi, toutes ces histoires de cercueil et de caveau, ça me dégoûte ! Après ma mort, je veux être incinéré. Je me suis déjà renseigné. C’est tout à fait faisable.
– Ah, oui ! dit sa femme. Et ça coûte combien ?
– Cinq cents euros.
– Cinq cents ? Hé ben, mon vieux, on peut dire que tu ne te refuses rien quand c’est pour ton plaisir…