La pluie des réunions

À l’enterrement de madame Dubois, il pleut des cordes.
– Ah, mon pauvre Dubois ! lui fait un de ses amis. Vous avez un bien vilain temps pour enterrer votre femme !
– Ne m’en parlez pas ! soupire le veuf, je n’ai jamais eu de chance ! À chaque réunion de famille, c’est pareil, Ta pluie vient gâcher la fête !

Pas trop de dérangement

Marie-Claire est en communication téléphonique avec sa voisine depuis plus d’une heure. Excédé, son mari lui fait remarquer qu’il eut été préférable et plus économique de traverser le palier pour discuter avec elle.
– Voyons, quelle idée stupide ! Occupée comme elle l’est en ce moment, j’aurais eu trop peur de la déranger !

On a retrouvé Ornicar

Maintenant on connaît la réponse à la fameuse question : « Mais où est donc Ornicar ? » (mais, ou, et, donc, or, ni, car) : Il est chez Jawad…

Le bouillon de la guérison

Le médecin va visiter une malade.
– Comment va-t-elle ce matin ? demande-t-il à l’employée de maison.
– Mieux, beaucoup mieux, docteur, elle a avalé une tasse de bouillon et a jeté tasse et soucoupe à la tête de monsieur.

Les cheveux du petit singe

Une jeune fille se rendit compte qu’elle avait des poils qui poussaient entre ses jambes. Toute inquiète, elle demande à sa mère :
– Qu’est-ce que c’est que ces poils ?
– Cette partie où les cheveux poussent s’appelle le petit singe, soit fière que ton singe ait maintenant des cheveux.
– La jeune fille sourit.

Au dîner, elle dit à sa sœur :
– Mon singe a commencé à avoir des cheveux.
– Ce n’est rien, le mien a déjà commencé à manger des bananes…

La mère s’évanouit…