blague femmes

Sirène ou baleine ?

Il y a quelques temps, à l’entrée d’une salle de sport, on pouvait voir un panneau avec la photo d’une fille au physique spectaculaire où il était écrit : « Cet été, tu veux être une sirène ou une baleine ? »

On raconte qu’une femme, dont on ignore l’aspect physique, répondit à la question de la façon suivante :

« Chers messieurs, les baleines sont toujours entourées d’ami (dauphins, phoques, humains curieux), elles ont une vie sexuelle très active et élèvent leurs enfants avec beaucoup de tendresse.

Elles s’amusent comme des folles avec les dauphins et mangent des gambas jusqu’à plus soif. Elles nagent toute la journée et voyagent dans des lieux fantastiques comme la Patagonie, la Mer de Barents ou les barrières de corail de Polynésie.

Elles chantent incroyablement bien et quelque fois on va même jusqu’à en faire des CDs. Ce sont des animaux impressionnants et très aimés, que tout le monde défend et admire.

Les sirènes n’existent pas. Mais si elles existaient, elles feraient la queue pour consulter un psychologue à cause d’un problème de dédoublement de personnalité, femme ou poisson ?

Elles n’auraient pas de vie sexuelle et ne pourraient pas avoir des enfants. Elles seraient ravissantes, certes, mais solitaires et tristes. De plus, qui voudrait à ses côtés d’une fille qui sent le poisson ? Sans aucun doute, je préfère être une baleine… »

Piquée par le golf

Un groupe d’amis golfeurs s’approche du premier trou du parcours lorsqu’ils remarquent une femme à qui un médecin donne les premiers soins.

Ils rejoignent l’attroupement et un des joueurs demande :
– Qu’est-ce qui est arrivé ?
– Cette dame a été piquée par une abeille. Et elle fait une réaction.
– Diable ! Mais où s’est-elle fait piquer ?
– Entre le premier et le deuxième trou…
– Elle aurait vraiment dû mettre une petite culotte, non ?

Préférence féminine

Les 8 hommes que préfèrent les femmes :

Le médecin, parce qu’il dit : « Enlevez vos vêtements ! »

Le dentiste, parce qu’il dit : « Ouvrez bien grand ! »

Le livreur, parce qu’il dit : « Je vous la mets devant ou derrière ? »

Le décorateur, parce qu’il dit : « Une fois dedans, vous allez l’adorer. »

L’agent de change, parce qu’il dit : « Ça va grimper, fluctuer, et redescendre lentement. »

Le banquier, parce qu’il dit : « Si vous retirez trop vite, vous allez perdre tout l’intérêt. »

Le réparateur Télécom, parce qu’il dit : « Vous voulez ça sur la table ou contre le mur ? »

Et enfin le chasseur, parce qu’il pénètre dans le buisson, tire deux coups et mange ce qu’il a tiré…