L’enterrement de vie de garçon

« Le repas d’enterrement de la vie de garçon a un triple but : boire plus que la raison, permettre aux amis mariés du futur époux d’échapper à leur femme pour une soirée et passer quelques heures à jouir du malheur imminent du pauvre bougre. »

Groucho Marx

La chance de l’audacieux

Aux États-Unis, deux quadragénaires bavardent dans un bar :
– Je n’ai jamais eu de chance avec les femmes, avoue le célibataire. La seule fois où j’ai été un peu audacieux avec une femme, elle a appelé un policier.
– Vous avez de la chance !
– De la chance ? Pourquoi dites-vous ça ?
– Parce que, moi, la seule fois que j’ai été un peu audacieux avec une femme, elle a appelé un pasteur !

Parole de rideaux

Deux amis discutent :
– Est-ce que tu es toujours fiancé à Monique ?
– Non, j’ai trouvé qu’elle avait un peu trop souvent été mariée…
– Ah ! Combien de fois ?
– Je ne sais pas au juste, mais elle a accroché ses rideaux en utilisant comme anneaux les alliances de ses mariages successifs !