Blagues juifs

Les meilleures blagues sur les juifs sont sur Blagues & Dessins !

La confiture divine

humour, blague religion, blague juifs, blague tartines, blague confiture, blague rabbin, blague signe

Tous les matins depuis 30 ans, Sarah se fait une tartine de confiture au petit déjeuner, et tous les matins depuis 30 ans, la tartine tombe à terre côté confiture. Un jour, un miracle, la tartine tombe sur l’autre côté.

Bouleversée, elle se précipite chez le rabbin :
– Rabbi ! Est-ce Dieu qui me fait un signe ?
Ne sachant que penser, le rabbin demande un délai de 3 jours avant de lui répondre.

Il passe la première journée en prières afin que le Très Haut l’assiste dans sa tâche, il s’isole du reste du monde le second en une intense méditation et enfin, il fait appel le troisième jour à quelques-uns de ses plus éminents collègues.

Sarah revient chercher sa réponse le matin du quatrième jour :
– Alors Rabbi ? Dieu m’a-t-il adressé un signe ?
– Non ma fille, répond le vieux rabbin désolé, ce matin-là tu as mis la confiture du mauvais côté.

Les naufragés de l’URSSAF

humour, blague URSSAF, blague cotisations, blague nationalités, blague juifs, blague naufrage, blague île déserte

Moïse et Sarah, créateurs d’une start-up (option confection) dans la Silicon Sentier, reviennent d’un séminaire sur le capital-risque à San Francisco quand leur avion s’écrase dans l’océan. Ils arrivent à agripper un radeau de sauvetage et, seuls survivants, commencent à ramer au milieu des flots quand
Sarah demande à Moïse :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah mais tu es complètement folle ma fille, on s’en fout de l’URSSAF on est au milieu de l’océan, garde ton énergie pour ramer, la vérité.

Sarah hausse les épaules, se tait et continue de ramer. Un peu plus loin, ils arrivent sur une île déserte et s’échouent sur la plage. Moïse fait le tour de l’île sans trouver d’habitants, il revient désespéré et la Sarah lui redemande :
– Dis, Moïse, avant de partir, tu as payé l’URSSAF ?
– Mais enfin Sarah tu as une insolation, lâches moi avec ton URSSAF, on est sur une île déserte, essaye plutôt de faire du feu pour attirer les navires.

Là-dessus un navire croise l’île au loin, Moïse se met à hurler pour attirer son attention mais rien à faire, le navire passe bien trop loin, Moïse se met à pleurer et Sarah lui demande encore une fois :
– Dis, Moïse, la vérité, tu as payé l’URSSAF ?

Là, Moïse explose et hurle :
– Mais je m’en fous de ton URSSAF à la fin, et NON je ne les ai pas payés avant de partir si tu veux savoir !

Sarah sourit sereinement et lui répond :
– Aaaah, mais alors t’inquiète pas, ils finiront bien par nous retrouver, va…

Publicité

Des maris très prévenants

humour, blague juifs, blague nationalités, blague avocats, blague médecins, blague commerce, blague cadeaux

Dans un bar du Sentier, un soir, un médecin, un avocat et Simon Benchemoul se retrouvent à discuter devant leur verre.

Après sa énième gorgée de whisky, le docteur se laisse aller aux confidences :
– Demain c’est l’anniversaire de ma femme. Je lui ai acheté un solitaire et une Mercedes. Comme ça, si elle n’aime pas le diamant, elle aura toujours sa voiture et elle saura combien je l’aime.

L’avocat finit son verre et poursuit :
– Oh moi, pour le dernier anniversaire de ma femme, je lui ai payé un collier de perles et une croisière aux Seychelles. Comme ça, moi aussi, j’étais sûr que si le collier de perles ne lui plaisait pas, elle profiterait quand même du voyage. C’était ma façon de lui montrer combien je l’aime.

Simon Benchemoul appelle alors le barman, lui dit de remettre une tournée et avoue :
– Eh ben moi, pour son dernier anniversaire, j’ai acheté à ma femme un robot ménager et un vibromasseur. Comme ça je me suis dit : « Si jamais elle aime pas mon cadeau, elle pourra toujours aller se faire mettre toute seule ».

Les mystères de la confection homme

humour, dessin humour politique du jour, dessin d’actualité, Jerc, blague coronavirus, blague covid 19, blague Vladimir Poutine, blague Tsar, blague démocratie, blague probité, blague Sputnik V, blague vaccin, blague sorcier, Vladimir Poutine

Isaac, représentant de commerce, profite de son passage à Paris pour acheter une belle pièce de tissus. Il se rend dans le Sentier, voit une boutique au nom de « Levy, confection homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sûr. Mais il n’y a pas beaucoup de tissu, je ne pourrai faire qu’un Spencer et un short.

Ils discutent des tarifs et Isaac ressort, en disant qu’il va réfléchir.

Il marche cinquante mètres et entre chez « Cohen, confection pour homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sur. Je vous prend les mesures, et dans une semaine vous revenez faire l’essayage. Je vous fais un trois pièces.

Ils s’entendent sur les tarifs, le tailleur prend les mesures, et une semaine après, ils se retrouvent pour les essayages. Le costume tombe pile-poil. Isaac paye, va pour sortir, et voit entrer dans la boutique un petit garçon, marchant à peine, avec un gilet dans le même tissus que son costume. Le tailleur est un peu gêné, et explique :
– Il me restait une chute, alors…
– Bien sur, vous avez bien fait. Au fait, avant de venir chez vous, je suis passé chez Levy, et il m’a dit qu’avec le tissu que j’avais, il ne pouvait faire qu’un Spencer et un short. Or vous, vous m’avez fait le trois pièces impeccable et il reste de quoi faire un gilet pour le gosse.
– Ah Monsieur Levy ?, oui je comprends : c’est que lui, son fils, c’est un géant, il mesure deux mètres et joue au rugby.

Les femmes qui geignent

humour, blague sur les juives, blague sur les putes, blague sur les gémissements, blague sur le sexe, blague sur les prostituées, blague sur la sexualité

C’est Moché et Sarah qui passent en voiture rue St Denis, et Sarah regarde les femmes dévêtues attendant patiemment le prochain client.
– Moché, je comprends vraiment pas pourquoi les hommes vont voir les prostituées… Qu’est ce qu’elles ont de plus que nous ?
– Tu sais Sarah, c’est des professionnelles… elles font des choses qu’elles seules savent faire.
– Mais quels types de choses ?
– Des choses…
– Quoi ? Moché, réponds-moi !
– Ben, je sais pas… par exemple elles geignent.
– Ah ça ! Mais moi aussi je peux geindre !
– On verra ça ce soir alors, répond Moché.

Le soir arrive, Sarah s’est mis des sous-vêtements affriolants. Elle va se coucher.. Puis Moché, commence son affaire…
– C’est maintenant que je geins ?
– Non pas encore Sarah…

– C’est maintenant ?
– Non pas encore…

– C’est bon, tu peux geindre maintenant…
– Ahhh, j’ai pas payé le loyer et il y a plein de factures au courrier et mon fils qui veut se marier aïe aïe aïe…