Le super TGV marseillais

Un Anglais, un Américain et un Marseillais parlent de la rapidité des trains dans leurs pays.
– Les trains anglais vont si vite, dit le Britannique, qu’on ne distingue pas les champs les uns des autres.
– Ce n’est rien ça ! s’exclame l’Américain, chez nous, les poteaux électriques défilent si vite qu’on dirait un peigne fin.
– Pôvres de vous ! s’écrie le Marseillais, les trains français sont bien les plus rapides. Ceux qui roulent en Provence surtout. Tenez, moi, l’autre jour, je me suis mis en colère contre le chef de gare de Marseille et je lui ai envoyé une gifle. Hé bien, c’est le chef de gare de Nice qui l’a reçue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.