blague train

Publicité

Les secousses du train

Une vieille dame est dans le dernier wagon du train et, lors du passage du contrôleur, s’inquiète :
– Dites, monsieur, c’est normal que l’on soit secoué comme ça dans ce train ?
– Oui, madame, un peu, parce que, vous savez, c’est le dernier wagon et on y est toujours un peu plus secoué. La vieille dame semble surprise et réfléchit :
– Mais, je ne comprends pas, comment se fait-il qu’avec tous vos ingénieurs, jamais personne n’a pensé à le supprimer ?

Le préjugé de la poupée

Un petit garçon demande à son père :
– Papa, je peux avoir une poupée ?
– Non ! Ça va t’influencer et tu vas devenir pédé. Tu auras un train.
– T’as pas peur que je devienne un cheminot gauchiste ?
– Une poupée qui parle ou qui parle ?

La détresse verbale

Dans un train, quelqu’un s’écrie soudain :
– Au secours ! Y a-t-il un médecin à bord ?
– Je suis médecin, répond un homme qui arrive en courant. Qui a besoin d’aide ?
– Moi. Je suis cruciverbiste. Connaissez-vous une maladie de la gorge en six lettres ?