blague américains

Ciel mon soldat !

Un soldat américain, après avoir passé six mois en Irak, a obtenu une permission de quinze jours. Fou de joie, il retrouve à Chicago sa jeune femme qui l’accueille, transportée d’enthousiasme. Après une soirée des plus mouvementées, ils s’endorment, éperdus de bonheur.

Au petit matin, la femme se met à rêver. Dans son sommeil, elle crie :
– Chéri, on frappe, c’est mon mari !

Aussitôt, mû comme par un ressort, le G.I saute du lit, rassemble ses vêtements épars et file se cacher dans un placard.

Le dernier vœu de l’Américain

Victime du mal de mer, un Américain, qui vient de New-York en Europe par bateau, dit à sa femme, entre deux hoquets :
– Je vais mourir… Mon testament est déposé chez le notaire. Je te lègue tout ce que je possède. Mais, par pitié, respecte mon dernier vœu : fais-moi enterrer en Europe. Mort ou vivant, je ne supporterai pas une seconde fois une telle traversée !

Publicité

Le cowboy de Californie

Les perles : la justice

Loi de l’état de Californie aux États-Unis :
Si vous décidez de visiter la Californie, libre à vous ! Cependant, évitez d’adopter un look de cow-boy si vous n’êtes seulement que de passage. Pour avoir le droit de porter des bottes de cow-boy, il vous faut posséder au moins deux vaches !