Le congrès des Témoins de Jéhovah

C’était le grand congrès charismatique des Témoins de Jéhovah. 80 000 personnes dans le stade, toutes venues passer deux jours à louer la gloire du seigneur. Après la journée des prières le samedi, nous voici rendu le dimanche à la journée des miracles.

Le grand prêtre se tourne vers la foule et l’invite à prier pour les personnes lésées physiquement ou mentalement. Il annonce solennellement :
– Y a-t-il dans cette salle quelqu’un qui veut qu’on prie pour lui ?

Légers murmures dans l’assistance. Soudain, quelqu’un se lève et s’approche de la vaste scène. Malgré ses béquilles il réussit à grimper l’escalier jusque sur la scène. Le grand prêtre lui demande :
– Quel est ton nom ?
– Denis.
– Et quel est ton problème, Denis ?
– J’ai eu un accident il y a plusieurs années et je ne peux me déplacer qu’avec les béquilles.
– Très bien, Denis ; va derrière ce paravent. Nous allons tous prier pour toi.

Pendant que Denis marche vers le paravent, le grand prêtre redemande :
– Y a-t-il une autre personne qui veut qu’on prie pour elle ?

Une personne se lève et se dirige vers la scène.
– Quel est ton nom ? demande le prêtre.
– (voix bégayante) Mon-mon nom c’est-C’est Jou-Jou seffe.
– Bonjour Joseph, quel est ton problème ?
– J’ai-j’ai un gggra-grave pro-problèmme d’élocu-Cution.
– Bien Joseph, va derrière ce paravent; nous allons tous prier pour guérir ton problème d’élocution.

Pendant que Joseph marche vers le paravent, le grand prêtre redemande :
– Y a-t-il une autre personne qui veut qu’on prie pour elle ?

Aucun autre personne ne se lève. Le grand prêtre commence alors ses prières appuyé par les 80000 personnes présentes.
– Alleluia ! Alleluia ! Alleluia !

Au bout d’une demi-heure, la foule est en transe. Le prêtre se tourne vers le paravent et crie :
– DENIS, JETTE TES BÉQUILLES PAR-DESSUS LE PARAVENT !

Une paire de béquilles jaillit du paravent et tombe sur la scène. La foule frémit : MIRACLE ! MIRACLE ! 35 femmes s’évanouissent ! 46000 personnes tombent à genoux !

Le prêtre crie encore :
– JOSEPH ! DIS-NOUS QUELQUE CHOSE !
– DEU-DEU-NI Y EST TOM-TOMBÉ…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.