Vivre

Manuel de la vie
A l’usage des fous
Traité d’hypocrisie
Pour vivre parmi vous Tout d’abord à l’école
On vous tue les idées
Les pensées des idoles
L’on vous dit de copier

Et malheur à celui
Qui rêve de liberté
Il sera jour et nuit
Par les zéros hanté

Bien qu’étant un enfant
Il faut se conformer
Au monde décevant
Des adultes affirmés

Pas le droit de penser
Dit bonjour au monsieur
Pas le temps de rêver
Il faut être obséquieux

Pas envie de copains
L’on est dit anormal
Il faut aimer l’humain
Et maudire l’animal

Puis la vie de gamin
Devient compétition
Que d’efforts fait en vain
Que de répétitions

Il n’a plus de parents
Il a des entraîneurs
Finit les jeux marrants
La vie perd ses couleurs

L’ami devient bestiole
Qu’il lui faut écraser
Dans son cœur qui s’étiole
L’amour s’est effacé

Après quelques années
Remplies de culture
Il pourra se damner
Pour avoir un futur

Il aura oublié
Tous ses rêves d’enfant
Sa soif de liberté
Son refus d’être grand

Et sa plus grande joie
Sera d’être enfermé
A refaire chaque fois
Des gestes périmés

Il sera très civil
Et dira toujours oui
Il se croira habile
Et oubliera l’ennui

Il aura une femme
Il aura des enfants
Ils ont perdu leur âme
Ce seront des parents

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.