Et Verlaine pleure…

– Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone.
– Hein ?
– Il pleut, je me fais chier.
– Ha.

Le poème de qualité

Je creuse,
Tu creuses,
Il creuse,
Nous creusons,
Vous creusez,
Ils creusent…

C’est pas forcément un très beau poème, mais c’est très profond…

Juste besoin d’air

Un mec, une nana :
– Chérie, j’ai besoin d’un peu de temps… Envole-toi… Cours vers les étoiles, va là où te porte ton cœur, poursuis tes rêves les plus fous !
– C’est tellement beau ce que tu me dis là…
– Oui bon bref dégage et ne me casse pas les couilles !

9 avril 2019 – Vulgarisation poétique

1552 : Jean-Antoine de Baïf vulgarise l’alexandrin.

dessin humoristique sur la poésie en alexandrin de Jean-Antoine de Baïf
9 avril 2019 – Vulgarisation poétique

Jean-Antoine de Baïf : « Oh putain ça fait chier ! Tabouret à la con !! »
(caricature de Jean-Antoine de Baïf)

Le travail poétique

Un célèbre poète a été invité à dîner chez des amis par une belle journée d’été. Le repas terminé, tout le monde se rend sur la terrasse.
– Oh ! S’exclame la maîtresse de maison, ce coucher de soleil n’est-il pas merveilleux ? Qu’en dites-vous, cher ami ?
– Je regrette, répond le poète, mais je ne parle jamais boulot en dehors de mon cabinet de travail.