Notre ami le colonel

Fausse couverture de polar réalisée par Zaïtchick
Notre ami le colonel

L’esprit des Loups (Tripoli pour être honnête) de Patrick A. Libye, aux Éditions Condorcet. Par l’auteur de « Autopsie pour Tobrouk » et « Mam, j’ai raté les contrats des avions ».
(dessin du 26 février 2011)

L’excellent Patrick Ollier expliquait naguère que le colonel Kadhafi avait changé. Il lisait Montesquieu. Kadhafi, pas Ollier.

Comme quoi, lire Montesquieu ne veut pas dire comprendre Montesquieu. On a plutôt l’impression d’avoir affaire à un dictateur sanguinaire. On devrait d’ailleurs dire « décomplexé ».

Un monsieur à qui on déballait le tapis rouge il n’y a pas si longtemps. Dans l’espoir qu’il nous achète des avions.

Depuis, le tapis est devenu tapis de bombes. Sa couleur a viré au rouge sang. Les contrats pour les Rafales sont devenus des mirages. Au temps pour le commerce extérieur. Et pour l’image du « Pays des Droits de l’Homme ».

Zaïtchick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.