Les golfs de l’émir

Un émir souffrant d’une grave maladie cardiaque est venu se faire opérer à Paris par un spécialiste. L’opération est réussie et avant de repartir dans son pays, l’émir dit au chirurgien :
– Docteur, si je suis en vie, c’est grâce à vous. J’aimerais vous faire un cadeau pour vous remercier.
– Mais je n’ai fait que mon travail…
– J’insiste, docteur. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ?
– Puisque vous y tenez vraiment, sachez à que j’adore jouer au golf, si vous m’offrez quelques clubs, je serai ravi.

Un mois plus tard, le chirurgien reçoit un télégramme de l’émir : « Suis heureux de vous offrir douze clubs de golf – stop – Désolé, mais deux d’entre eux n’ont pas de piscine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.