Ancienneté professionnelle

Un botaniste, un chirurgien et un électricien discutent pour savoir lequel de leurs trois métiers est le plus ancien.
– C’est le mien naturellement, dit le botaniste. Comment Ève aurait-elle pu reconnaître la pomme parmi toutes les variétés de fruits du Paradis ?
– Erreur, rétorque le chirurgien, c’est le mien. Car Dieu avait besoin d’un vrai professionnel pour retirer la côte d’Adam.
– Vous vous trompez tous les deux, affirme alors le troisième. Car il est bien écrit dans la Bible que Dieu dit : « Que la lumière soit. Et la lumière fut ». D’après vous, qui effectua le branchement ?

Le prix de la jambe

Un chirurgien rencontre un ami d’enfance et s’étonne de le voir avec une jambe de bois.
– Que t’est-il arrivé ? questionne-t-il.
– Oh! là! là! mon pauvre vieux ! Si tu savais L’année dernière, je cueillais des cerises dans mon jardin quand je suis tombé de l’arbre sur un râteau rouillé. J’ai été soigné par un charlatan qui m’a fait traîner huit jours avant de me couper finalement une jambe.
– Et combien t’a-t-il pris ? interroge le chirurgien.
– 1800 euros.
– Tu as raison de dire que c’est un charlatan ! Pour ce prix-là, moi je t’aurais coupé les deux jambes !

Les golfs de l’émir

Un émir souffrant d’une grave maladie cardiaque est venu se faire opérer à Paris par un spécialiste. L’opération est réussie et avant de repartir dans son pays, l’émir dit au chirurgien :
– Docteur, si je suis en vie, c’est grâce à vous. J’aimerais vous faire un cadeau pour vous remercier.
– Mais je n’ai fait que mon travail…
– J’insiste, docteur. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ?
– Puisque vous y tenez vraiment, sachez à que j’adore jouer au golf, si vous m’offrez quelques clubs, je serai ravi.

Un mois plus tard, le chirurgien reçoit un télégramme de l’émir : « Suis heureux de vous offrir douze clubs de golf – stop – Désolé, mais deux d’entre eux n’ont pas de piscine. »

Survivre à une opération chirurgicale

Un malade demande au chirurgien qui va l’opérer :
– Pensez-vous que je survivrai ?
– Oui, mais en toute franchise, je ne le vous conseille pas !

La reconversion du chirurgien

Deux chirurgiens discutent :
– Mais pourquoi veux-tu abandonner la médecine pour devenir croque-mort ?
– Pour enterrer mes erreurs.