L’huile foie de morue écossaise

Un Écossais décide de donner de l’huile de foie de morue à ses enfants. Seulement ceux-ci trouvent ça tellement mauvais qu’ils pleurnichent à chaque fois.
– Bien ! dit l’Écossais, quand vous boirez une cuillerée, vous aurez un penny.
– D’accord, papa.
– Ce penny, vous le mettrez dans une tirelire, parce que vous devez apprendre à économiser.
– D’accord, papa.
– Quand la bouteille d’huile de foie de morue sera finie, nous casserons la tirelire et avec l’argent économisé, vous pourrez vous offrir une autre bouteille d’huile de foie de morue.

L’anniversaire de la maîtresse de Toto

– C’est l’anniversaire de la maîtresse, dit Toto à sa mère. J’aimerais lui faire un beau cadeau qu’elle apprécierait particulièrement. Tu peux lui téléphoner pour la prévenir que j’ai mal au ventre et que je ne pourrais pas aller perturber la classe, aujourd’hui ?

Le cadeau du fils de l’émir

Un émir reçoit l’architecte français qui doit édifier son nouveau palais.
– C’est bientôt le troisième anniversaire de mon fils aîné, le prince héritier, lui dit-il : à votre avis, que pourrais-je lui offrir ?
– Pourquoi pas ce que j’ai offert à mon fils quand il a eu le même âge : un bel ours en peluche.
– Oui, fait l’émir sans enthousiasme. Moi, voyez-vous, j’avais plutôt songé à lui acheter Disneyland Paris.

Les oreilles du garde-chasse

Ce Lord écossais a offert à son garde-chasse une casquette de fourrure très épaisse qui lui couvre les oreilles et qui lui tient très chaud. Le garde-chasse le remercie d’autant plus que c’est l’hiver et que c’est bien la première fois que son patron lui fait un cadeau. Quelques jours plus tard, le Lord revient de ses vacances à la neige et remarque que le garde-chasse ne porte plus la casquette. Il lui demande surpris :
– Alors, ma casquette ne vous plaît plus ?
– Si monsieur, bien au contraire !
– Et alors ?
– Eh bien, monsieur, mon voisin a voulu m’inviter chez lui l’autre jour pour boire un whisky et avec la casquette sur les oreilles, je n’ai rien entendu !