Le préservatif écossais usagé

Un Major de l’armée écossaise, vêtu de son kilt et portant sa cornemuse à l’épaule entre dans une pharmacie de Glasgow. Il s’avance au comptoir, fouille dans sa besace de cuir et en sort un préservatif tout ce qu’il y a de plus usé. Il le dépose sur le comptoir et dit :
– Combien cela coûterait-il de le remettre en état ?

L’assistant en pharmacie, bien qu’un peu surpris par la question répond :
– Ça vous coûtera 50 centimes… Le major réfléchit puis demande encore :
– Et pour un neuf, combien cela ferait-il?
– Pour un neuf, il vous en coûtera 1 euro 50.
– Merci.
Et le major quitte la pharmacie avec sa vieille capote.

Une semaine plus tard, le même major entre à nouveau dans la pharmacie, il s’avance au comptoir, ressort son préservatif usé de sa besace, le pose sur le comptoir et s’adresse à l’assistant en disant :
– Le régiment à décidé d’en acheter un nouveau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.