blague pharmacie

Malaise profond

dessin presse humour Emmanuel Macron image drôle vote utile
Malaise profond

Castor et pharmacien : « – Bonjour, je voudrais de la pommade pour le mal aux fesses !
– Z’avez des hémorroïdes ?
– Non, j’ai voté utile en 2017 ! Et avant, j’étais militant socialiste… »
(Dessin du 27 novembre 2020)

Publicité

Les capotes du commercial

C’est un gars qui est affublé d’un tic très marqué : il cligne des yeux tout le temps. Ce gars est justement en train de postuler pour une place de commercial, et en ce moment, il passe son entretien d’embauche.

L’employeur lui dit :
– C’est incroyable. Vous êtes diplômé des meilleures écoles de commerce, vos recommandations sont excellentes, et votre expérience est sans commune mesure par rapport à celle des autres candidats… Normalement, je vous embaucherais sans réfléchir… Pourtant, je pense qu’un commercial affublé d’un tic comme le vôtre aurait tendance à perdre des clients en leur faisant peur. Je suis désolé, mais je ne peux pas vous embaucher.

Le gars répond :
– Attendez, mon tic disparaît si je prends deux aspirines. Je vous assure !
– Vraiment ? Je ne demande qu’à vous croire. Montrez-moi !

Alors le gars fourre les mains dans ses poches et commence à en sortir toutes sortes de préservatifs des rouges, des bleus, des fluorescents, des parfumés…. Et finalement, il sort une boite d’aspirine. Il l’ouvre, prend deux comprimés, les avale, et hop, les clignements d’yeux cessent peu à peu.

Le patron est assez surpris :
– Eh bien, vous avez dit vrai. Cependant, je suis le patron d’une compagnie respectable, et je n’ai pas l’intention d’employer quelqu’un qui court les filles parmi tout le pays !
– Courir les filles ? Que voulez-vous dire ? Je suis marié et très heureux en ménage !
– Alors comment expliquez-vous tous ces préservatifs ?
– Ah ça ?! Vous êtes déjà entrés dans une pharmacie, en clignant des yeux, et en demandant de l’aspirine ?

Le petit garçon à la pharmacie

Le téléphone sonne à la pharmacie :
– Madame, un petit garçon va venir chez vous pour chercher un tube d’Inotyol et je vous téléphone parce qu’il ne sait pas le dire et que je ne sais pas l’écrire.