Le perroquet cafteur

Un jour, un gars qui se sentait délaissé par sa femme se baladait dans une animalerie. Il voulait avoir un compagnon mais ne savait quelle espèce choisir. Il passa devant les chiens et chats et les évita car ce n’était pas ce qu’il voulait. En passant devant les reptiles, il se dit que ce n’était pas ça non plus qu’il voulait. Il se dit la même chose en passant devant les poissons dans leur aquarium. Alors qu’il continuait à faire le tour du magasin, il entendit une voix dire :
– Achète moi achète moi, tu ne le regretteras pas

Cherchant à savoir qui proférait cette demande, il s’approcha du rayon des oiseaux et vit bientôt un perroquet tout bizarre, qui se tenait au fond de sa cage. Le gars après l’avoir inspecté lui dit :
– Pourquoi devrai-je t’acheter ? Tu n’as même pas de patte et tu es obligé de te tenir sur le fond de ta cage !…

Le perroquet lui fit alors un clin d’oeil et répondit :
– Je parie que tu as le blues et que tu suspectes ta femme de te tromper. Pas vrai ?

Le gars n’en revient pas. Tout surpris , il demande au perroquet comment il peut savoir ça. Le perroquet lui répond :
– J’ai su ça rien qu’en voyant ton air lorsque tu es rentré dans le magasin.

Alors le gars dit :
– Mais sans tes pattes, tu n’es même pas capable de te tenir sur un perchoir !
– Bien sûr que si je peux me tenir sur un perchoir ! J’ai un pénis très développé et préhensile qui me permet de me maintenir sur une branche. De plus, tu as tout intérêt à m’acheter car pendant que tu seras au travail, je pourrai espionner ta femme et te dire si réellement elle te trompe !

Le gars s’en alla voir alors le vendeur de l’animalerie et discuta un peu avec lui. Après quelques instants de discussion, le gars emporta le perroquet chez lui car il avait obtenu de pouvoir rendre le perroquet au bout de trois jours s’il n’en était pas satisfait. Il ramène donc le perroquet dans son salon. Installe le perchoir derrière le canapé avec de l’eau et des fruits à disposition. Puis il prévient le perroquet :
– Rappelle-toi : Si tes services ne me satisfont pas, je te ramène à l’animalerie.

Et le lendemain, le gars s’en va travailler. En rentrant du travail le soir, il demande au perroquet :
– Alors qu’est-ce que tu as à me raconter de cette journée ?
Mais le perroquet ne répond rien du tout.

Le deuxième jour, en rentrant du boulot, le gars demande à son perroquet si il a quelque chose à raconter.
Mais l’oiseau ne répond rien, bec cousu !

Le gars se dit qu’il s’est fait avoir, mais décide d’attendre la troisième journée avant de rendre l’oiseau.
Enfin, le dernier jour, alors qu’il rentre du travail, le gars vient aux nouvelles du perroquet. Cette fois le perroquet répond :
– Le facteur est venu aujourd’hui.
– Et alors ce n’est pas étonnant, il passe tous les jours !
– Mais aujourd’hui, il est rentré dans la maison…
– C’est certainement qu’il avait un colis et qu’il devait faire signer le reçu…

Et là le perroquet continue :
– Ensuite le facteur et ta femme se sont couchés sur le canapé.
– C’est pas vrai, tu te fous de moi ? Et qu’est-il arrivé après ?
– Il a dégrafé la chemise de ta femme et a commencé à lui masser les seins pendant qu’il l’embrassait passionnément.
– Et après ?
– Après il a mis la main entre ses jambes et elle a commencé à gémir de plaisir.
– JE LE SAVAIS, CETTE SALOPE ME TROMPAIT ! Continue : Qu’est-ce qui s’est passé après ?
– Après ? J’aurais bien aimé pouvoir te le dire, mais j’ai eu une érection et je suis tombé du perchoir. Alors je n’ai plus rien vu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.