La visite du type

Une nana rend visite à une copine et lui raconte :
– Figure-toi qu’il m’arrive une histoire incompréhensible ! Tu sais que mon mari part toutes les semaines en tournée ? Eh bien, hier, un type sonne et me demande si mon mari est là. Bien sûr, je lui réponds que non, alors, il s’est assis, il a bavardé une heure avec moi, puis il m’a embrassé sur la bouche et, pour finir, il m’a poussée sur le lit ! Et depuis six jours, c’est la même chose ! Ça recommence de la même manière tous les matins et je suis très ennuyée car je ne comprends toujours pas ce que ce type veut à mon mari !

La venue du jeune homme

La femme de chambre arrive bouleversée dans la chambre de sa patronne :
– Madame, madame, c’est terrible, Monsieur a appris par la concierge, qu’en son absence, un jeune homme était venu à la maison mercredi soir et n’en était parti qu’au petit matin !
– J’ai une idée, nous dirons à Monsieur que ce jeune homme est venu pour vous.
– Ah, non ! Surtout pas ! Parce qu’alors là, Monsieur serait encore plus furieux.

Surveillance très rapprochée

– Vous avez l’air fatiguée, remarque une dame, en croisant l’une de ses voisines.
– En effet. Mon mari est souffrant et je dois le surveiller jour et nuit.
– Mais vous n’aviez pas pris une infirmière ?
– Si. C’est une fille superbe. C’est bien pour cela que je dois le surveiller.

Il m’a enfin parlé de mariage

Deux amies qui se sont perdues de vue se retrouvent devant un café et s’échangent récits et potins des dernières années. À un moment, l’une s’exclame :
– Et toi, toujours avec ton mec ? Je n’aurais jamais pensé que ça durerait si longtemps, vous deux, il ne voulait jamais discuter mariage !
– Il a fini par m’en toucher un mot.
– Et alors ?
– Il m’a informé qu’il ne pourrait pas me voir pendant une ou deux semaines, car sa femme allait accoucher de leur troisième enfant.

L’infidélité postale

Une jeune femme se présente à un guichet de la poste :
– Je voudrais faire une réclamation.
– Ah ? Et pourquoi ? demande l’employée.
– Mon mari m’a écrit de Paris où il est allé traiter une affaire et le cachet de la poste, sur l’enveloppe, est de Saint-Tropez.