Le miraculé de l’aviation

Voyant un passager prendre place dans un Boeing avec, fixé au dos, un parachute, l’hôtesse s’étonne :
– Vous avez si peu confiance dans la fiabilité de nos avions ?
– Ce n’est pas cela mais j’ai un mauvais souvenir de mon service militaire que j’ai effectué dans l’aviation. Un premier avril, un petit malin avait affiché le mot « Toilettes » sur la porte utilisée pour larguer les parachutistes. Cette fois-là, j’ai atterri indemne sur une meule de foin, mais il est bien connu que les miracles n’ont lieu qu’une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.