Le curé et l’âne maltraité


– Supposez, dit le curé aux enfants du catéchisme, que j’intervienne en faveur d’un âne que maltraitait un paysan. A quel précepte divin aurais-je obéi ?

Un garçon lève la main :
– Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.