blague âne

La blague du couple heureux

blague couple, blague bonheur, blague menace, blague pistolet, blague âne, blague amour, blague secret, humour drôle

Un couple célèbre son 38ème anniversaire de mariage. Leur tranquillité a toujours été le sujet de conversation dans leur village aux États-Unis. On disait :
« Quel couple pacifique et amoureux ! ».

Un journaliste local décide donc de faire un reportage sur ce couple, afin de connaître le secret de leur bonheur.
– Eh bien, ça remonte à notre voyage de noces, explique le mari. Nous visitions le Grand Canyon et avons décidé de le traverser à dos d’âne. Nous n’avions pas encore parcouru une grande distance que l’âne de ma femme a trébuché. Ma femme, sur un ton tranquille a dit : « Première fois ». Elle a fait se relever l’âne et nous avons continué. Après une courte distance, l’âne trébuche de nouveau. Une fois de plus, ma femme, sur un ton tranquille, dit : « Seconde fois »… Elle a encore fait se relever l’âne et nous sommes repartis. Nous n’avions pas fait la moitié d’un mile que l’âne trébuche une troisième fois. Tranquillement, ma femme a sorti un pistolet de sa bourse et a tué l’âne. C’est alors que je me suis fâché et que je lui ai dit ce que je pensais de la façon dont elle avait traité cette pauvre bête, quand soudain, elle m’a regardé et m’a dit d’une voix tranquille : « Première fois ». Depuis ce jour, nous vivons heureux…

Le curé et l’âne maltraité

– Supposez, dit le curé aux enfants du catéchisme, que j’intervienne en faveur d’un âne que maltraitait un paysan. A quel précepte divin aurais-je obéi ?

Un garçon lève la main :
– Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Publicité

La tentation du curé

humour, blague religion, blague curé, blague tentation, blague confession, blague âne, blague sexe, blague nudité, blague pénitence

Un curé se rend à l’église du village voisin :
– Cher collègue, il faut absolument que tu me confesses tout de suite.
– Oui bien sûr, je t’écoute.
– Hier soir, j’ai rendu visite à une jeune et belle veuve de mon village pour la consoler de la perte de son mari. Après une petite demi-heure, cette femme m’a demandé de lui faire l’amour. Bien entendu, j’ai refusé. Elle s’est déshabillée et toute nue, elle se trémoussait devant moi. Je suis resté de marbre et je suis parti sur le champ !
– Bien ! et alors ?
– Et alors ! rien ! Je suis rentré chez moi en courant mais j’ai quand même pêché puisque j’ai regardé cette femme toute nue !

Alors le curé confesseur lui dit :
– Comme pénitence, tu vas boire 20 litres d’eau par jour pendant une semaine !
– Quoi ? 20 litres d’eau par jour ?
– Eh oui ! C’est la dose quotidienne qu’on donne à un âne !