Le cocu de la haute

– Firmin !
– Oui, Madame.
– Je vous charge de dire à Monsieur qu’il est cocu…
– Ce que Madame me demande est tout à fait impossible ! Madame n’est pas sans savoir que dans le monde de Monsieur et de Madame, ce mot n’existe pas.
– Eh bien, dites-lui que je le trompe !
– Madame a-t-elle jamais entendu ce verbe pour des gens autres que ceux du commun ? Au plus pourrait-on imaginer, à l’extrême limite, que Madame a été violentée…
– Bon, alors expliquez-lui bien que je vais tous les jours me faire violenter de cinq à sept.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.