La jambe cassée à retardement


C’est un fermier qui se retrouve à l’hôpital avec une jambe cassée. L’interne de garde lui demande :
– Comment est-ce arrivé ?

Le fermier commence :
– Eh bien, c’était il y a 25 ans…

L’interne l’interrompt :
– Ne me racontez pas votre vie : Dites-moi simplement comment vous vous êtes cassé la jambe ce matin !

Le fermier répond :
– Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C’était ma première nuit sur place, et juste après que je sois couché, la fille du fermier (une superbe créature) est entrée dans ma chambre. Elle m’a demandé si je n’avais besoin de rien. je lui ai répondu « Non non, tout va bien ». Puis elle a encore demandé « Vous êtes vraiment sûr qu’il n’y a rien que je puisse faire pour vous ? », et là je lui ai répondu « Non , non, je vous remercie ».

L’interne reprend la parole et demande :
– Mais je ne vois pas très bien ce que cette histoire a à voir avec votre jambe ?

Et le fermier répond :
– Ben, c’est que ce matin, alors que je réparais mon toit, j’ai finalement compris ce qu’elle avait voulu dire… et je suis tombé par terre !

1 réflexion sur “La jambe cassée à retardement”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.