La cuisine en prison

Le cuisinier de la prison a des remords. Cela fait trois mois qu’il donne chaque soir du riz aux prisonniers. Il se dit qu’il va changer un peu et leur servir des flageolets. Il prend l’ardoise du menu et commence à écrire : « Flajo… Phlageo…, Flajeau… »
– Oh ! Et puis zut ! Après tout c’est très bon, le riz !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.