La Chine attaque la Pologne


En Pologne, bien avant la Perestroïka et toutes ces sortes de choses, un pécheur sort un gigantesque poisson d’une rivière. Il se dit :
– Si je me fais contrôler, on va croire que je l’ai acheté à l’étranger, ce poisson. Il n’y a rien d’aussi bien nourri en Pologne.

Il le reflanque à l’eau et, pouf, le poisson se transforme en bon génie, qui lui propose 3 voeux (comme d’habitude). Le Polonais réfléchit et dit :
– Je voudrais que les Chinois attaquent la Pologne. Ce qui fut dit fut fait : cent millions de soldats chinois viennent, pillent, détruisent tout et s’en vont.

Le Génie :
– Quel est ton deuxième voeu ?

Le Polonais :
– Je voudrais que les Chinois attaquent la Pologne.

Le Génie :
– Ah ? Bon…

Les Chinois reviennent, détruisent encore en plus la Pologne et repartent.

Le Génie :
– Quel est ton troisième et dernier voeu ?

Le Polonais :
– Je voudrais que les Chinois attaquent la Pologne.

Le Génie :
– ???

Bon, les Chinois reviennent et, lorsqu’ils repartent, ils ne restent plus rien en Pologne, même plus de ruines : il n’y a plus une pierre posée sur une autre.

Le Génie :
– Dis-moi, pourquoi as-tu voulu que les Chinois attaquent 3 fois la Pologne ?

Le Polonais :
– Parce qu’ils sont passés 6 fois par l’URSS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.