blague génie

La blague des ivrognes naufragés

blague ivrogne, blague barque, blague dérive, blague génie, blague bière, blague pisser, blague océan, humour drôle

Deux ivrognes sont dans une barque et dérivent depuis plusieurs jours sans avoir ni à boire, ni à manger, quand l’un d’eux repêche une vieille lampe à huile. Il la frotte et un vieux génie apparaît :
– Écoutez, je suis fatigué d’exaucer des vœux alors je vais vous en accorder un seul… Réfléchissez bien !

Le premier répond aussitôt :
– Je veux de la bière à volonté, pour ne plus jamais avoir soif.

Alors le génie transforme la mer en un océan de bière. L’autre ivrogne, énervé, lui répond :
– C’est malin, maintenant on va être obligé de pisser dans la barque.

Le repos du génie

dessin humoristique génie image drôle repos
Le repos du génie

« Être un génie n’est pas de tout repos » (Le Balaise Gregory Parillo)
Rat : « Un génie sommeille dans ce chat… Malheureusement, il dort tout le temps !!! »
(Dessin du 12 décembre 2021)

Publicité

Quand une blonde fait une blague à un génie

blague blonde, blague génie, blague mort, blague aspirine, blague gage, blague pari, humour drôle

Une brune, une rousse et une blonde découvrent un génie. Le génie leur dit :
– Jetez n’importe quoi dans l’océan ou la mer, si je le retrouve vous mourrez. Si je ne le retrouve pas vous deviendrez la femme la plus heureuse du monde.

La brune se rend au large du Frioul et dans les puissants remous, jette un cure-dent. Le génie plonge, trouve le cure-dent et la brune meurt.

La rousse se rend en Bretagne, jette une épingle à cheveux. Le génie plonge et ramène l’épingle à cheveux, la rousse meurt.

La blonde jette quelque chose dans l’eau méditerranéenne. Le génie plonge, cherche, cherche, cherche, recherche et recherche encore.

À bout de force, il lui demande :
– Mais enfin, qu’as-tu donc jeté ?

Et la blonde lui répond :
– Bah, un cachet d’aspirine !

Le génie du golf

humour, blague golf, blague couples, blague bouteille, blague génie, blague vœux, blague sexe, blague cocus, blague vitre, blague crédulité

Un couple joue au golf dans un terrain de golf très huppé, entouré de maisons très belles et très chères. Au trou troisième trou, le mari dit à sa femme :
– Chérie, fais attention parce que si ta balle va casser une vitre, cela va nous coûter une fortune. L’épouse fait son drive et bien sûr, la balle va directement casser la vitre la plus grande de la maison la plus luxueuse. Le mari est furieux. Ils vont frapper à la porte de la maison.

Une voix répond :
– Entrez.

Le mari ouvre la porte et voit du verre cassé répandu partout et une bouteille cassée dans un coin. Un homme très élégamment vêtu, assis dans un fauteuil, leur dit :
– C’est vous qui avez cassé la vitre ?
– Oui, nous sommes désolés.
– Bon, en réalité, vous m’avez rendu un grand service. Je suis un génie et j’ai été enfermé dans cette bouteille pendant plus de 1000 ans. En lançant votre balle, vous avez brisé la bouteille. Aussi en signe de gratitude, je vais exécuter 3 vœux, mais comme vous êtes deux, j’exécuterai un vœu pour chacun de vous et je garderai le troisième pour moi. Je vous écoute…
– Je voudrais recevoir un million de dollars par mois, dit le mari.
– Considère que c’est fait, à partir de demain tu commenceras à les recevoir. Et toi ? demande-t-il à l’épouse.
– Je voudrais avoir une maison dans chaque pays du monde.
– C’est le moins que je puisse faire pour toi. À partir de demain tu recevras les titres de propriété des maisons.
– Et vous, que désirez-vous ? demande le mari au génie.
– Voilà, j’ai été enfermé dans cette bouteille pendant 1000 ans, et durant tout ce temps je n’ai pas fait l’amour. Aussi mon vœu est de faire l’amour avec ta femme.

Les époux se regardent et finalement le mari dit :
– Bon, pour un million de dollars chaque mois et toutes ces maisons, je crois que tu peux te dévouer, qu’en penses-tu ?
– Je suis d’accord.

Le génie emmène l’épouse dans la chambre à coucher, ils font l’amour pendant deux heures et à la fin il demande à l’épouse :
– Au fait, quel âge a ton mari ?
– 40 ans, pourquoi ?
– Parce que ça parait incroyable qu’à 40 ans on puisse être encore assez con pour croire aux génies.