La baby-sitter au fouet à chien


Une corpulente quinquagénaire arrive, sur le coup de huit heures du soir, tenant à la main un fouet à chien.
– Je suis la baby-sitter, annonce-t-elle à la maîtresse de maison. Je peux vous assurer que vos trois gamins vont se tenir à carreau. Et si jamais vous vouliez passer une soirée tranquille avec votre amant, pour 100 euros de plus, je vous promets que votre mari ne mettra pas un pied dehors de la soirée.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.