Vive la CAF


La vieille grand-mère raconte à son petit-fils de cinq ans le célèbre conte du Petit Poucet.
– Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui étaient très pauvres.  Ils avaient sept enfants…
– Comment pouvaient-ils être pauvres, proteste le gamin, avec ce qu’ils devaient toucher comme allocations familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.