Un dernier mois à vivre

C’est un groupe de catholiques en plein séminaire de spiritualité.

Le curé qui mène la discussion demande au groupe :
– Que feriez-vous si vous saviez que vous n’avez plus qu’un mois à vivre ?

Un homme du groupe prend la parole et dit :
– J’irai me recueillir dans un monastère pour me retrouver et me préparer à rejoindre le Seigneur.

Le curé répond « C’est très bien » et tous les membres du groupe opinent du chef pour acquiescer.

Tous les autres membres du groupe ? Non. En fait un irréductible païen n’acquiesce pas et prend soudain la parole :
– Et bien moi je préférerais plutôt passer le dernier mois qui me resterait à vivre chez ma belle-mère !
– Ah bon ?… Et pourquoi ?, demande le curé.

Alors le gars répond en arborant une grimace évocatrice :
– Parce que ça serait le plus long mois de mon existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.