Témoins de témoins


À la fin d’un procès au tribunal, le juge, quelque peu irrité, s’adresse à l’accusé :
– Vous feriez mieux de reconnaître les faits. Plusieurs témoins vous ont vu pénétrer dans la maison ce soir-là.
– C’est faux, monsieur le juge, j’ai des témoins qui pourront jurer qu’il n’y avait pas de témoins.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.