blague tribunal

Publicité

Le repentir du cambrioleur

Au tribunal, un homme accusé d’un cambriolage s’écrie :
– Tout est de ma faute ! Je suis impardonnable !
– Le tribunal tiendra compte de votre repentir, mais que s’est-il passé au juste ?
– J’avais mis deux mois à apprivoiser le chien de mes victimes, et voilà qu’en sortant, je marche sur la queue du chat !

Une objection à la nudité

À San Francisco s’ouvre ce jour-là un procès très médiatisé qui met en cause un grand magnat de la presse à sensation accusé d’avoir violé une présentatrice d’une chaîne de télévision. C’est dire si les médias suivent l’affaire de très près. Le procès a repris depuis plusieurs heures. L’avocat de la plaignante se dresse soudain et lance aux membres du jury :
– Pour que le tribunal puisse se rendre compte avec précision des sévices qu’elle a subis, ma cliente souhaiterait obtenir l’autorisation de relever sa robe sous laquelle elle est entièrement nue…

Alors le président apostrophe les avocats :
– Le premier d’entre vous qui s’écrie : « Objection, Votre honneur », je le fais saquer à vie du barreau !