30 septembre 2018 – Le disparu d’Apostrophe…

dessin d'actualité humoristique en hommage à René Pétillon
30 septembre 2018 – Le disparu d’Apostrophe…

(caricature de Jack Palmer, créé par René Pétillon)

A peine rendu des Aventuriales de Ménétrol, je tombe sur une communication de Jean-Pierre Dionnet : le grand René Pétillon vient d’expirer !

René Pétillon, le papa de Jack Palmer, le détective lunatique que l’on voit dans l’Enquête corse – lisez l’album plutôt que de regarder le film. Je dois dire que les Disparus d’Apostrophe et le Chanteur de Mexico comptent parmi les albums franco-belges les plus désopilants que j’aie jamais lus.

Et Pétillon en a fait un paquet (la Fin du monde est pour ce soir, la dent Creuse…) tout en travaillant pour le Canard enchaîné… Pétillon n’est plus, Jack Palmer est orphelin. Et nous aussi, un peu.

Zaïtchick

Le beau portrait

Une fille, un gars :
– C’est vrai que tu dessines bien ?
– Il paraît.
– Alors tu pourrais faire un beau portrait de mon magnifique visage ?
– Hé ho, je suis dessinateur, pas magicien.

4 décembre 2016 – Dieu est bien pervers de nous voler Gott

dessin humoristique de Gotlib au Paradis accueilli par Pervers Pépère
4 décembre 2016 – Dieu est bien pervers de nous voler Gott

Commandements de pervers Pépère :
« – Tu ne baiseras plus.
– Tu ne picoleras plus.
– Tu vas te faire chier grave. »
Marcel Gottlieb : « Et merde… je suis au Paradis. »
(caricature de Marcel Gottlieb)