Pas de pitié pour SOS Amitié


Au standard de S.O.S Amitié, un homme rabroue sévèrement sa correspondante :
– Quand on est payé, dit-il, pour écouter les pires imbécillités pendant huit heures par jour, je te jure qu’on n’a pas envie, en prime, d’entendre gratuitement les jérémiades de sa femme. Tu me raconteras les derniers méfaits de notre gamin quand je serai rentré à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.