Odisa


Ainsi un soir assise elle sait
Que pour la paix elle doit parler
Si indécise dans l’essai
Elle ne peut pas se défiler Et lui, décrépit, meurt d’envie
Mais que fait-elle, mais que dit-elle ?
Jamais, jamais ça dans ma vie
Je n’ai connu telle demoiselle

Ainsi un soir assise elle plaît
Et ne dit rien et n’agit point
Et lui séduit, seul dans son coin

Mais que va-t-il bien arriver ?
Toute seule sur son siège rivée
Elle ne sait pas, il est trop laid

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.