Ne pas oublier de violer tout le monde


En 1943, un allemand rentre en enfonçant la porte d’une maison, se précipite sauvagement dans la pièce, casse tout, et aperçoit, dans le grenier, une adolescente, très belle, et sa grand mère apeurées. Alors il se rue sur la jeune fille, et abuse d’elle (on dira ça comme ça) violemment. Puis, il se dirige vers la porte pour sortir.

Et la grand-mère de dire :
« Eh Oh Pas si vite ! C’est la guerre pour tout le monde, non ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.