blague allemands

Le perroquet résistant

blague seconde guerre mondiale, blague Paris, blague perroquets, blague allemands, blague menaces, blague curés, blague victoire, humour

Pendant la Seconde Guerre mondiale, à Paris, un officier allemand prend tous les soirs un verre dans le même bar, où un perroquet l’apostrophe :
– L’Allemagne va perdre la guerre !

Agacé, l’officier dit au patron :
– Si demain ce perroquet recommence, je l’étrangle et je fais fermer votre bar.

Inquiet, le patron du bar échange son perroquet avec celui du curé. Un perroquet de curé, c’est plus respectable !

Le lendemain, l’officier allemand entre dans le bar et demande au volatile :
– Alors, c’est toujours l’Allemagne qui va perdre la guerre ?
– Que Dieu vous entende, mon fils !

Publicité

Les armes allemandes

Les perles : la justice

Évitez de vous balader avec votre oreiller dans la rue, vous pourriez être traité comme un dangereux criminel. En Allemagne, l’oreiller est considéré comme une arme. Pour les fans de bataille de polochon, il vaut mieux s’abstenir.