blague viols

Publicité

Magnum Farce

image drôle racailles viols dessin humour flic brigadier récidivistes banlieues
Magnum Farce

Le Brigadier : « Lâchez votre proie, tas de rascals, sinon je vous arrose façon karcher ! »
Racailles : « – Ok, tu vas faire koi ? Nous livrer aux keufs ?
– On sera dehors demain, avant midi !
– Le Proc me fera un rappel à la loi pour fêter ma douzième récidive.
– On dira que cé nou les victimes du racisme systémic »
Le Brigadier : « (Ils ont raison, les huiles ne veulent pas de vague… Surtout à cause d’une beurette !) Ok les djeunz ! Après tout, ‘faut bien que jeunesse se passe… Oups ! Mais qu’ai-je bien pu faire de mon flingue ? Il serait dommage qu’il tombât entre de mauvaises mains féminines… En plus, le chargeur est plein. »
Maître Capello : « Un imparfait du subjonctif, c’est de bon aloi… 100 balles dans le nourrain ! »
Racailles : « Non ! Déconne pas cousine !! C’était pour golri ! Pitié ! F’rai plus !! Argh ! »
Le Brigadier : « Ah ! La circulation des armes en banlieue… C’est vraiment un problème. »

24 juillet 2020 – Ils avaient le choix entre le déshonneur et la guerre…

image drôle dessin humour black lives matter progressisme racialisme tolérance repentance
24 juillet 2020 – Ils avaient le choix entre le déshonneur et la guerre…

Quand on achète la paix sociale :
Citoyens : « Nous avons tellement honte d’être blancs que nous insistons pour que vous daigniez accepter les clés de la ville et le droit de cuissage sur nos épouses et nos filles… Et nos fils… Car nous sommes tolérants et progressistes. Désirez-vous que je lèche vos chaussures ? »
Barbare : « Je pense que si j’étais capable d’éprouver un soupçon d’empathie, j’aurais honte pour eux ! »
(caricature du progressisme)