Mon mari découche

Ayant dû s’absenter pour soigner sa mère malade, une dame, très inquiète, téléphone à sa bonne :
– Monsieur n’en a pas profité pour découcher, au moins ?
– Non, non, répond la domestique. Ça je peux vous le jurer ! D’ailleurs, après la corrida qu’il a faite dans ma chambre et une bonne camomille, je me demande bien où il aurait trouvé la force pour aller faire l’amour au-dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.