Lois de Murphy : Etude des prototypes et production


1 ) Tout fil coupé à longueur est trop court.
2 ) Les tolérances s’accumulent toujours dans le même sens, pour compliquer au maximum les opérations d’assemblage.
3 ) Des équipements identiques, contrôlés dans des conditions identiques, ne sont jamais identiques à l’utilisation.
4 ) La disponibilité d’un composant est inversement proportionnelle aux besoins.
5 ) S’il faut N composants pour réaliser un projet, il y en a N – 1 en stock. 6 ) Si l’on a besoin d’une résistance de valeur déterminée, cette valeur n’existe pas. Et on ne peut l’obtenir par aucune combinaison série ou parallèle.
7 ) Un outil qui s’échappe des mains tombe toujours dans l’endroit le plus inaccessible, ou sur le composant le plus fragile (Loi connue également sous le nom de « gravité sélective »).
8 ) Tout dispositif pris au hasard dans un groupe à 99% de fiabilité, fait partie du groupe des 1% !
9 ) Chaque fois qu’on branche une ligne triphasée, l’ordre des phases est inversé.
10 ) Un moteur tourne toujours dans le mauvais sens.
11 ) La probabilité d’absence d’une dimension sur un plan ou un dessin est inversement proportionnelle à son importance.
12 ) Les pièces interchangeables ne le sont pas.
13 ) La probabilité de défaillance d’un composant, d’un ensemble, d’un sous-système ou d’un système est inversement proportionnelle à sa facilité de réparation ou de remplacement.
14 ) Si un prototype fonctionne correctement, la situation s’inverse dès que la production est lancée.
15 ) Les composants qui ne doivent et ne peuvent pas être mal assemblés le sont toujours dans la réalité.
16 ) Lorsqu’on branche un appareil de mesure en continu, il est réglé sur une plage trop sensible et la polarité est inversée.
17 ) Ce sont toujours les composants les plus délicats qui tombent.
18 ) Les enregistreurs graphiques déposent d’avantage d’encre sur les êtres humains que sur le papier.
19 ) Un circuit protégé contre toute défaillance est le premier à tomber en panne …
20 ) … et s’il tient le choc, il provoque la destruction des autres.
21 ) Un disjoncteur de protection instantanée de l’alimentation se déclenche toujours trop tard.
22 ) Un transistor protégé par un fusible à fusion rapide protège le fusible en grillant le premier.
23 ) Un oscillateur à auto-déclenchement ne se déclenche pas.
24 ) Un oscillateur à quartz oscille sur une autre fréquence que celle prévue… s’il oscille !
25 ) Un transistor PNP est en général un NPN.
26 ) Un condensateur à coefficient de température négatif utilisé dans un circuit critique a un CT de -750 ppm/degréC.
27 ) Une panne ne se révèle jamais avant que l’équipement ait passé l’inspection finale.
28 ) Un composant ou un instrument livré par un fournisseur correspond aux spécifications annoncées, assez longuement et assez longtemps seulement pour passer l’inspection d’entrée.
29 ) Si l’on remplace un composant manifestement défectueux dans un instrument qui présente une anomalie intermittente, celle-ci réapparaît dès que l’instrument est remis en service.
30 ) C’est après avoir enlevé la dernière des 16 vis de montage d’un panneau d’accès qu’on s’aperçoit que ce n’est pas le bon.
31 ) C’est après avoir fixé les 16 vis d’un panneau d’accès qu’on s’aperçoit qu’on a oublié le joint.
32 ) Quand un instrument a été complètement assemblé, il reste encore des composants sur le plan de travail.
33 ) Les joints hermétiques fuient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.