Les trois marseillais et leurs femmes frigides

Trois marseillais discutent en buvant leur pastis sur la terrasse du « café des cigales ». Le sujet de discussion est le pouvoir calorigène de leurs épouses respectives…
– Moi ma femme, elle est frigide à un point, c’est incroyable…. D’ailleurs c’est simple, quand je vais la rejoindre dans le lit et que je la touche, je suis obligé de mettre des gants pour ne pas attraper d’engelures ! Le deuxième ne veut pas rester en reste :
– Oh la mienne, elle est encore plus froide que ça. La preuve, elle emmène toujours sa bouillotte dans le lit, et le matin au réveil, l’eau de la bouillotte a gelé !
Du coup le troisième est décidé à les achever :
– Ben je crois que de nos trois femmes, c’est la mienne la plus frigide : quand je vais la rejoindre le soir dans le lit et qu’elle écarte les jambes, le thermostat se déclenche et le chauffage central se met en route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.