Les somnifères salvateurs

– Je ne sais pas, dit un homme à un ami, si je pourrais passer une nuit complète sans mon tube de somnifère.
– N’en prend tout de même pas trop ! conseille l’ami.
– Rassure-toi. Je n’en prends jamais. Mais j’en donne toujours deux comprimés, le soir, à ma femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.