Les mystères de la confection homme

Isaac, représentant de commerce, profite de son passage à Paris pour acheter une belle pièce de tissus. Il se rend dans le Sentier, voit une boutique au nom de « Levy, confection homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sûr. Mais il n’y a pas beaucoup de tissu, je ne pourrai faire qu’un Spencer et un short.

Ils discutent des tarifs et Isaac ressort, en disant qu’il va réfléchir.

Il marche cinquante mètres et entre chez « Cohen, confection pour homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sur. Je vous prend les mesures, et dans une semaine vous revenez faire l’essayage. Je vous fais un trois pièces.

Ils s’entendent sur les tarifs, le tailleur prend les mesures, et une semaine après, ils se retrouvent pour les essayages. Le costume tombe pile-poil. Isaac paye, va pour sortir, et voit entrer dans la boutique un petit garçon, marchant à peine, avec un gilet dans le même tissus que son costume. Le tailleur est un peu gêné, et explique :
– Il me restait une chute, alors…
– Bien sur, vous avez bien fait. Au fait, avant de venir chez vous, je suis passé chez Levy, et il m’a dit qu’avec le tissu que j’avais, il ne pouvait faire qu’un Spencer et un short. Or vous, vous m’avez fait le trois pièces impeccable et il reste de quoi faire un gilet pour le gosse.
– Ah Monsieur Levy ?, oui je comprends : c’est que lui, son fils, c’est un géant, il mesure deux mètres et joue au rugby.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.