blague juif

Le préservatif à l’index

Les perles : la justice

Un professeur de français est licencié pour avoir distribué des préservatifs à ses élèves de quatrième. L’école hébraïque qui l’emploie crie à la faute grave. L’enseignant prétend qu’il a fait « le choix de la vie contre celui de l’esprit étriqué ». Aux prud’hommes, l’école en sera quitte de 12.000 francs pour cette mise à l’index du préservatif.

Publicité

La liberté de l’humoriste

Deux humoristes discutent :
– Je trouve que tu prends trop de liberté. Pour moi, seul un noir peut rire des noirs, seul un juif peut rire des juifs, et seul un malade peut rire de sa maladie.
– Si je suis ton raisonnement, tu ne fais des blagues que sur les cons ?

Les mystères de la confection homme

humour, dessin humour politique du jour, dessin d’actualité, Jerc, blague coronavirus, blague covid 19, blague Vladimir Poutine, blague Tsar, blague démocratie, blague probité, blague Sputnik V, blague vaccin, blague sorcier, Vladimir Poutine

Isaac, représentant de commerce, profite de son passage à Paris pour acheter une belle pièce de tissus. Il se rend dans le Sentier, voit une boutique au nom de « Levy, confection homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sûr. Mais il n’y a pas beaucoup de tissu, je ne pourrai faire qu’un Spencer et un short.

Ils discutent des tarifs et Isaac ressort, en disant qu’il va réfléchir.

Il marche cinquante mètres et entre chez « Cohen, confection pour homme ».
– Bonjour Monsieur. J’ai trouvé ce tissu. Pourriez-vous me faire un costume avec ?
– (Il examine la pièce) Oui bien sur. Je vous prend les mesures, et dans une semaine vous revenez faire l’essayage. Je vous fais un trois pièces.

Ils s’entendent sur les tarifs, le tailleur prend les mesures, et une semaine après, ils se retrouvent pour les essayages. Le costume tombe pile-poil. Isaac paye, va pour sortir, et voit entrer dans la boutique un petit garçon, marchant à peine, avec un gilet dans le même tissus que son costume. Le tailleur est un peu gêné, et explique :
– Il me restait une chute, alors…
– Bien sur, vous avez bien fait. Au fait, avant de venir chez vous, je suis passé chez Levy, et il m’a dit qu’avec le tissu que j’avais, il ne pouvait faire qu’un Spencer et un short. Or vous, vous m’avez fait le trois pièces impeccable et il reste de quoi faire un gilet pour le gosse.
– Ah Monsieur Levy ?, oui je comprends : c’est que lui, son fils, c’est un géant, il mesure deux mètres et joue au rugby.