Les malheureux SDF


– À chaque fois, dit la femme d’un riche avocat, que je vois, dans la rue, une de ces malheureuses SDF, je me sens prise d’angoisse à l’idée que, moi aussi, un jour, je pourrais me trouver sans argent.
– Alors, que fais-tu ?
– Je prends mon sac où je range mes cartes de crédit…
– Les SDF acceptent les cartes de crédit ?
– Qui te parle des SDF ? Je vais me remettre de cette émotion en faisant une bonne tournée d’achats dans les magasins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.