Les éloges funèbres


Le vieil homme vient de mourir. Le curé ne tarit pas d’éloges : quel bon mari c’était, et quel bon chrétien, et comment il aimait ses enfants, etc.

Finalement, la veuve a un doute. Elle se penche sur un des fils et lui dit à l’oreille :
– Va jusqu’au cercueil et jette un oeil à l’intérieur pour voir si c’est bien ton père qui est là dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.