Les deux homos et le canon

Alors c’est deux homos assis à la terrasse d’un café. Ils voient passer le super canon, mais ce canon, c’est une fille malheureusement. Alors un des deux dit à l’autre :
« Ah j’te jure ! Y a des jours comme ça où on regrette de ne pas être lesbienne. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.