Les achats de Noël avant l’heure

Nous sommes fin décembre et le juge du tribunal correctionnel est de bonne humeur. Il demande au prisonnier :
– Quelles sont les faits qui vous sont reprochés ?
– On me reproche d’avoir fait mes achats de Noël trop tôt !
– Mais ce n’est pas un crime ça. Et c’était trop tôt comment ?
– Ben, avant que le magasin n’ouvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.