Le vieux moscovite et l’hébreu


Sur un banc à Moscou, un vieux est assis et lit. Un milicien passe par là et lui dit :
– Eh toi ! Qu’est-ce que tu lis ?
– Eh bien tu vois, c’est un livre pour apprendre l’hébreu. – Mais à quoi ça te sert d’apprendre l’hébreu ? Tu connais quelqu’un qui parle hébreu par ici ?
– Non, mais peut-être un jour j’aurai mon visa pour émigrer en Israël, et alors je pourrai parler hébreu.
– Mais tu rêves ! Jamais on te le donnera, ton visa ! Tu vas rester ici avec nous !
– Bon, alors quand je mourrai, peut-être au paradis je rencontrerai quelqu’un qui parlera hébreu.
– Et si tu vas en enfer, alors ?
– Pas de problème, le russe, je le parle déjà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.